Auroville – Carnets indiens d’un Occidental idéaliste aux prises avec la réalité d’un dieu à tête d’éléphant

19,50 

Julien Fortin
Magellan & Cie

176 pages
Parution : 28/01/2014

Plus que 1 en stock (peut être commandé)

EAN : 9782350742373 Rayon : Étiquettes : , ,

Résumé de l'éditeur

Auroville est située au sud de l’Inde, Julien Fortin vit depuis quatre ans
dans cette ville expérimentale qui se veut le lieu d’une vie communautaire
universelle où les hommes et les femmes vivent en paix et en harmonie. Née
en 1968, Auroville accueille aujourd’hui des hommes et des femmes de 45
nations réfléchissant à des modes de vie durables et aux besoins culturels,
environnementaux, sociaux et spirituels de l’humanité Tout au long de ce
texte, l’auteur s’interroge sur la définition qu’il pourrait donner de
cette ville au projet ambitieux ainsi que sur le sens de sa présence en ces
lieux. À travers une conversation imaginaire avec Ganesh, le Dieu de la
Sagesse il tente de mettre des mots sur ce qui l’attache à cette ville, sur son fonctionnement et ses valeurs. Il
déroule sa réflexion, s’interrogeant d’abord sur les raisons de son arrivée
à Auroville, sur ce ce qu’il y a trouvé, puis sur la place de cette
communauté au sein de l’Inde. Par la suite c’est la vie à Auroville qu’il
aborde, la place que tient la nature mais aussi l’Autre dans la vie de ses
habitants. Tout en réfléchissant à ce que représente cette ville à ses
yeux, l’auteur nous la décrit, nous l’explique afin que l’on comprenne
l’importance et la particularité de cette ville. Et lorsqu’en conclusion,
Julien Fortin, comprend que sa place est ici, à tenter de résoudre les
problèmes au lieu de tenter de les oublier, le lecteur, lui, a compris le
sens de cette ville expérimentale. Un texte foisonnant sur les richesses
d’Auroville, qui s’adresse aussi bien à ceux qui s’intéressent à ce projet
universel qu’aux lecteurs voulant découvrir cette ville.

Fiche technique

Poids 264 g
Dimensions 23 × 16 × 1 cm

Avis de lecture

Il n’y a pas encore d’Avis de lecture.

Envoyer nous une lecture sur “Auroville – Carnets indiens d’un Occidental idéaliste aux prises avec la réalité d’un dieu à tête d’éléphant”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *