Carnets intimes

25,00 

Taos Amrouche
Joêlle Losfeld

480 pages
Parution : 16/10/2014

Plus que 1 en stock (peut être commandé)

EAN : 9782072532719 Rayon : Étiquettes : , ,

Résumé de l'éditeur

L’écriture a, incontestablement, été le moteur incandescent de toute la vie
de Taos Amrouche, car c’est par cette écriture intimiste qui caractérise
l’ensemble de son oeuvre romanesque1 qu’elle dit s’être réalisée
pleinement. Comme elle se réalisa également, avec la même passion, dans les
chants berbères de Kabylie, transmis par sa mère Fadhma Aït Mansour
Amrouche, qu’elle porta, toute sa vie durant, comme un feu sacré. Comme
elle s’engagea aussi, avec fougue et ardeur, dans son incessant combat pour
la reconnaissance de la langue berbère. De 1953 (elle a alors quarante ans) à 1960, Taos Amrouche est à une
période de sa vie où des phases de bonheur et d’épanouissement amoureux
alternent avec des moments de désespoir et de profonde solitude./> Elle a alors le sentiment que tout se précipite, car après l’extase de
sa liaison passionnée avec Jean Giono, elle est en proie, d’un côté, à des
doutes, à l’angoisse de la rupture, à la douleur de la disparition et la
perte d’êtres chers, à la réalité de la dislocation progressive de la
cellule familiale, à l’épreuve de la maladie qu’elle arrive, avec force, à
transcender ; mais aussi, d’un autre côté, à des considérations plus
intellectuelles liées à la création littéraire, à l’écriture et à
l’inspiration romanesques, à la lecture passionnée de romans ou d’essais
qu’elle commente avec beaucoup d’ardeur, de sensibilité et de discernement.
C’est aussi le moment où elle se bat pour la publication de son roman Rue
des Tambourins et où elle se heurte à maintes difficultés d’ordre
personnel, familial et professionnel. Elle est ici à un moment charnière de
sa vie, qu’elle ressent elle-même comme particulièrement important, et
l’écriture de son journal va agir comme une catharsis, les « cahiers », tel
un exutoire lui permettant de se raconter, plus, de se questionner, de se
comprendre et d’essayer de comprendre également le comportement et la
psychologie de personnes appréciées et aimées – voire passionnément chérie,
particulièrement pour l’une d’entre elle, objet de sa passion et de ses
tourments – ou vomies et exécrées, qui l’ont accompagnée à différents
moments de sa vie. Toute l’oeuvre de Taos Amrouche a été republiée et est disponible aux
éditions Joëlle Losfeld.

Fiche technique

Poids 606 g
Dimensions 22 × 15 × 3 cm

Avis de lecture

Il n’y a pas encore d’Avis de lecture.

Envoyer nous une lecture sur “Carnets intimes”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *