Eloge des tubes

18,50 

Nil

230 pages
Parution : x

Rupture de stock

EAN : 9782841116331 Rayon : Étiquettes : , ,

Résumé de l'éditeur

On peut les moquer, les snober, les détester, mais on ne peut pas y
échapper : Le Boléro était écouté au début du XXe siècle par quelques
milliers de personnes dans des représentations, les tubes de David Guetta
se propagent auprès de millions de personnes, quasi instantanément. La
musique est aujourd’hui partout – dans nos salons, nos téléphones, en
voiture, en avion, chez le coiffeur, dans les supermarchés, les magasins de
vêtements, les parkings, les ascenseurs. Jamais elle n’a été aussi
envahissante, aussi mondialisée, et aussi snobée. Les critiques discutent
des musiques qui leur plaisent, et se désintéressent de celles qui font
danser et rêver le plus grand nombre. David Guetta a beau être la risée des
Guignols de Canal Plus, il est le Français qui vend le plus de disques et fait danser
le plus de gens.  » I Got a Feeling « , la chanson des Black Eyed Peas qu’il
a produite et composée, a provoqué le rassemblement de milliers de danseurs
(des flashs mobs) à Chicago, Bayonne ou Séoul en plus de tourner en boucle
dans les boîtes de nuit et les smartphones du monde entier. Obsédé par ce
titre en particulier – que tout son parcours de critique musical le
poussait plutôt à détester – Emmanuel Poncet a donc décidé de mettre de
côté son bon goût pour regarder, ou plutôt écouter, les tubes en face. Le
tube est-il une musique différente des autres ? Pourquoi ces airs sont-ils
si obsédants ? Y a-t-il une formule secrète du tube ? Le tube est-il
forcément une musique  » cheap  » ? Faut-il condamner la  » musique
d’ascenseur « , cette invention d’Erik Satie ? En une dizaine de chapitres
qui dévoilent autant de facettes des  » ritournelles marchandes  » d’hier et
d’aujourd’hui, son livre nous fait entrer dans le mystère des tubes, de
tous les tubes.

Fiche technique

Poids 267 g
Dimensions 21 × 13 × 2 cm

Avis de lecture

Il n’y a pas encore d’Avis de lecture.

Envoyer nous une lecture sur “Eloge des tubes”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *