Flamenco – Une histoire sociale

25,00 

Alfredo Grimaldos
Les Fondeurs de briques

368 pages
Parution : 21/10/2014

EAN : 9782916749365 Rayon : Étiquettes : , ,

Résumé de l'éditeur

Pendant longtemps, le flamenco fut un art de transmission orale, préservé
essentiellement au sein des dynasties gitanes de Basse-Andalousie. Depuis
un siècle, les modifications sociales de l’Espagne ont participé au
développement de la musique flamenca de l’avènement du microsillon jusqu’à
aujourd’hui. À travers paroles de chants, entretiens et tranches de vie
captées sur le vif, l’auteur nous fait approcher les principaux acteurs de
la scène flamenca des foisonnantes années 1960 jusqu’à nos jours. C’est
l’époque des bouleversements amenés par Camarón de la Isla, Paco de Lucía
puis Enrique Morente qui acccompagneront la chute de la dictature. Le livre
retrace les relations historiques entre la société espagnole et les
interprètes de cette chronique sociale que le cante flamenco colporte. Nous
croisons ainsi Antonio Mareina, Farruco, Rancapino, Fernanda de Utrera, et tant
d’autres, qui nous plongent dans une tragicomédie gitane, depuis les
labeurs des champs et la guerre d’Espagne jusqu’à la vie nomade de
musiciens riches de bons mots et d’anecdotes.

Fiche technique

Poids 610 g
Dimensions 22 × 17 × 2 cm

Avis de lecture

Il n’y a pas encore d’Avis de lecture.

Envoyer nous une lecture sur “Flamenco – Une histoire sociale”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *