Journal, souvenirs et poèmes

32,00 

Charles Bukowski
Grasset

1525 pages
Parution : 04/04/2007

Rupture de stock

EAN : 9782246665717 Rayon : Étiquettes : , ,

Résumé de l'éditeur

Journal d’un vieux dégueulasse : C’est en 1967, dans le magazine
anti-conformiste Open City qu’un poète presque inconnu commença de publier
une chronique régulière. Avec une brutalité rarement égalée, doublée d’une
superbe indifférence au scandale, il y exprimait sa révolte contre la
société américaine, le pouvoir, l’argent, la famille, la morale. Jouer du
piano ivre comme d’un instrument à percussion jusqu’à que les doigts
saignent un peu : Recueil de poèmes écrits dans les années 1970 et dédié à
sa femme Linda Lee. L’amour est un chien de l’enfer : Ces poèmes (1977)
sont des paquets de viande, des litres de mélancolie mis au rancart du
grand rêve américain. Les femmes ont des collants filés et n’oublient pas
d’être hystériques.  » Buk  » évoque Van Gogh et Rimbaud pour mieux pisser sur les pare-brise des
 » consommateurs du spectacle « . Souvenirs d’un pas grand chose : Naissance
en Allemagne en 1920, l’arrivée en Amérique, la Ford T du père, la rue
cruelle, les filles en robes pimpantes, l’acné, les petits boulots
méprisables, la guerre qui vient… Le ragoût du septuagénaire : Bukowski a
composé cet ensemble de poèmes et de nouvelles après la sortie de son roman
Hollywood. Sa source d’inspiration profonde et qui semble inépuisable,
c’est la vie de tous les jours. Les personnages, en dehors de son
inséparable alter ego Hank Chinaski, sont pour la plupart des serveuses,
des employés de la poste, des gens qui travaillent à la chaîne ou autres
esclaves de la paye en fin de mois. Le capitaine est parti déjeuner et les
marins se sont emparés du bateau : Alors que la Grande Faucheuse se prépare
à l’entraîner de l’autre côté du miroir, Charles Bukowski entame, à la
demande d’un ami, un journal intime, genre littéraire qu’il dit détester.
En même temps qu’il juge ses contemporains, voire l’humanité, le vieil
écrivain – il vient de passer le cap des 70 ans – ne s’épargne pas.

Fiche technique

Poids 1094 g
Dimensions 21 × 14 × 1 cm

Avis de lecture

Il n’y a pas encore d’Avis de lecture.

Envoyer nous une lecture sur “Journal, souvenirs et poèmes”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *