La Fin des temps – terreurs et propheties au moyen-age

9,20 

Taviani-Carozzi H.
Flammarion

0 pages
Parution : 09/09/1999

Plus que 1 en stock (peut être commandé)

EAN : 9782080814463 Rayon : Étiquettes : , ,

Résumé de l'éditeur

Nostalgie d’un paradis perdu, attente d’une paix millénaire liée au
renouveau cosmique et au règne de l’abondance : cette quête n’est pas
propre au christianisme. Mais le Moyen Âge chrétien, bien avant et bien après l’année mille, a
connu les manifestations d’une tension apocalyptique fixée sur le retour du
Christ. Partant du texte de l’Apocalypse de Jean, qui décrit le drame de la
fin des temps, certains ont vu, dans l’ouverture du septième sceau du Livre
que Dieu tient en main, l’annonce du millenium, règne terrestre du Christ
qui durerait mille ans. D’autres, à la suite de saint Augustin, ont
considéré que ce règne avait commencé avec la naissance du Christ et celle
de son Église, et ils ont renvoyé les signes avant coureurs du jugement dernier à une fin des temps connue de
Dieu seul : manifestations de l’Antichrist, tribulations des chrétiens
secourus, toutefois, par le prophète Elie. Dans les textes présentés et traduits ici, clercs et moines du Moyen Âge
se font l’écho de ces deux interprétations du mythe de la fin des temps, et
nous montrent des foules anonymes agitées par l’attente millénariste,
guidées par de faux Christs et de pseudo-prophètes. Le changement de
millénaire ne fut pas, en cela, une période privilégiée, mais il continue
d’intriguer l’imagination de nos contemporains.

Fiche technique

Poids 180 g
Dimensions 18 × 11 × 1 cm

Avis de lecture

Il n’y a pas encore d’Avis de lecture.

Envoyer nous une lecture sur “La Fin des temps – terreurs et propheties au moyen-age”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *