Le Fil perdu – Essais sur la fiction moderne

14,00

Jacques Rancière
La Fabrique

128 pages
Parution : 18/03/2014

Rupture de stock (livraison sur commande… sauf si indisponible).

UGS : 9782358720588 Catégorie : Étiquettes : ,

Résumé de l'éditeur

« Il n’y a pas de livre là-dedans ; il n’y a pas cette chose, cette
création, cette oeuvre d’art d’un livre, organisé et développé, et marchant
à son dénouement par des voies qui sont le secret et le génie de l’auteur
». C’est ainsi qu’un critique français, en 1869, juge L’Education
sentimentale. On prendra ici la critique au sérieux : les fictions
emblématiques de la modernité littéraire sont d’abord apparues comme la
négation de ce qui faisait depuis Aristote le principe même de la fiction :
La construction d’un enchaînement d’actions selon la nécessité ou la
vraisemblance. « Le livre où il n’y a pas de livre », cette révolution dans
la fiction témoigne d’un bouleversement qui remet en cause l’excellence de la forme de vie d’une catégorie privilégiée
d’humains. Elle atteste la possibilité pour n’importe qui de vivre
n’importe quelle forme de vie. À travers quelques exemples significatifs
empruntés à Flaubert, Conrad, Virginia Woolf, Keats, Baudelaire ou Büchner,
le livre montre comment cette révolution se traduit dans les formes de la
fiction, quels problèmes elle pose à son achèvement et comment la
démocratie qu’elle institue se rapproche ou se sépare de celle qui est en
jeu dans la politique et dans la société.

Fiche technique

Poids 175 g
Dimensions 20 × 13 × 1 cm

Avis de lecture

Il n’y a pas encore d’Avis de lecture.

Envoyer nous une lecture sur “Le Fil perdu – Essais sur la fiction moderne”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *