Première version du monde

20,00 

Esther Tellerman
Unes

176 pages
Parution : 21/08/2018

Nous n'avons plus ce livre en stock mais nous pouvons vous le commander… sauf s'il est indisponible.

EAN : 9782877041935 Rayon : Étiquettes : ,

Résumé de l'éditeur

C’est un récit tragique, une narration sans personnages qui embrasse
l’humanité en silhouettes coulées dans les « digressions de l’existence »,
ces hommes prisonniers de leurs répétitions nostalgiques, de la paranoïa
généralisée. Balancés entre le meurtre et l’oubli, le sexe et la fondation.
On traverse les drames comme en rêve, mais rêve violent et désespéré, sans
autre prise que la chair. On ne peut plus rien imaginer, dans ce monde
photographié, que des bruits de mitraillettes. Le lyrisme est brisé,
comment faire avec ces vieilles images des livres dans un monde explosé ?
Que reste-t-il à raconter ? Quelle dernière fiction peut-on soulever pour
toucher l’extrémité de notre disparition ? L’homme a perdu la fable, pris
dans ses tortures, ses vitrines, ses images disséminées, il est impuissant, en fuite, sourd
aux chuchotements de l’histoire. L’homme a trop de moyens d’être en vie, il
doit toucher pour croire, enfoncer des mains sales dans la glaise. Il
frappe, teste la résistance des corps, la résistance de la vie. Jusqu’à
faire céder l’amour. On s’abandonne toujours brièvement dans le corps de
l’autre, en dernière consolation. On se souvient de l’odeur de la détresse.
Car au fond, « c’est soi qu’on aime, c’est soi qu’on tue ». Esther
Tellermann, dans ce livre fulgurant, nous demande comment retrouver une
première version du monde, dans la répétition du même, dans la poursuite
notre « acharnement à disparaître ».

Fiche technique

Poids 305 g
Dimensions 21 × 15 × 2 cm

Avis de lecture

Il n’y a pas encore d’Avis de lecture.

Envoyer nous une lecture sur “Première version du monde”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *