Relever les déluges

12,50 

David Bosc
Verdier

96 pages
Parution : 02/03/2017

En stock (peut être commandé)

EAN : 9782864329190 Rayon : Étiquettes : , , ,

Résumé de l'éditeur

Un enfant intouchable auquel, en 1201, on fait l’infamant cadeau de la
liberté (car personne n’en veut, à cette heure, et le mot lui-même ne fait
rêver que les fous). Frédéric de Hohenstaufen a huit ans, il court les rues
de Palerme, ville arabo-normande : On y aimait tant les différences qu’on
en inventait quand, faute de vent, il en venait moins. Honoré Mirabel,
valet de ferme à Saint-Jean-du- Désert, affabule la découverte d’un trésor.
Après avoir échappé au tremblement de terre de 1708, à Manosque, puis à la
grande peste de 1720, il veut éprouver s’il est possible d’échapper aussi à
sa condition – et de jouir, comme il imagine que d’autres le font, du
passage du temps. « Moi, j’ai toujours été pour l’égalité », dit Miguel Samper, un
maçon d’Arganda, et il part. C’est l’été de 1936. Il va s’enrôler à Madrid
et rejoint le front du côté de Tolède. En permission à Valence, il ouvre
les yeux sur la crapulerie des appareils et déserte. Mais il garde au coeur
l’idée qu’il faut se battre pour les copains, pour le matin du monde. À
Marseille, le 31 décembre 2002, un petit groupe d’anarchistes en habits de
pirates se lance à l’abor- dage d’un bateau-restaurant. La nuit venue, ils
gagneront les collines pour donner un feu d’arti- fice aux détenus de la
prison des Baumettes. Denis, qui les accompagne sans être vraiment des
leurs, qui aime les fraternités de rébellion mais veut demeurer sans aveu,
prend par la main Mathilde et l’arrache à sa meute, à sa communauté.
Enfants de rois, de paysans ou de bourgeois, les personnages de ces quatre
récits ont ouvert sur le monde des yeux de premier homme : l’ordre des
choses, ils entendent l’éprouver, en restant sourds aux « vérités
éternelles ». Ce sont alors des assauts et des ruses, des solidarités
intempestives et de soudains dégagements. Liberté, égalité, fraternité :
Les vieilles lunes sont décrochées avec tout le décor, et les voici qui se
rallument, fragiles, toutes neuves, à hauteur de regard, sur le visage de
n’importe qui.

Fiche technique

Poids 140 g
Dimensions 22 × 15 × 1 cm

Avis de lecture

Il n’y a pas encore d’Avis de lecture.

Envoyer nous une lecture sur “Relever les déluges”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *