Vendredi 28 mai à 18h30 à Reillanne : un livre pour Mathilde !

Rencontre avec Joëlle et Gilbert Duranton à l’occasion de la sortie du livre Mais vous savez, votre fille a un joli minois !

Une rencontre sur la place devant la librairie Regain suivie d’un pot de l’amitié…

Pour se procurer le livre, soutenir la démarche : https://www.zeste.coop/fr/un-livre-pour-Mathilde?

Comme si ça ne suffisait pas d’avoir une fille atteinte d’un handicap lourd. Comme si pour Mathilde, être corsetée dans un fauteuil une grande partie de sa courte existence, ce n’était déjà pas assez de souffrance… Il a fallu en plus que Gilbert, Joëlle et Mathilde se battent avec le soutien de tout le village de Reillanne et au delà, pour obtenir une place en Maison d’Accueil Spécialisée. Eh oui le pouvoir, depuis trop longtemps ne donne plus les moyens nécessaires à un vrai service public de la Santé. Les handicapés parmi d’autres oubliés du système en payent le prix fort… Comme si ce n’était pas assez dur, l’APF (Association des Paralysés de France) faute de personnel suffisant, met en danger la vie de ses résidentes. C’est en raison de cette impéritie qu’en août 2015 Mathilde a été violée par un résident qui n’aurait jamais du croiser son chemin…

Le livre de Gilbert raconte tout cela et bien plus encore ! Mathilde et sa formidable personnalité d’amour et de révolte… En retour l’amour sans compter d’un père et d’une mère, les sacrifices jusqu’à l’épuisement… L’amitié et la solidarité tout autour d’eux.

Pierre Weber

Une réponse sur “Vendredi 28 mai à 18h30 à Reillanne : un livre pour Mathilde !”

  1. Je suis éducatrice de jeunes enfants, en retraite depuis 8 ans, je me suis occupée de Mathilde lorsqu’elle est arrivée à la crèche dès que sa maman a repris le travail, je me suis attachée à cette petite fille qui dégageait beaucoup de choses, de l’intelligence, de la finesse d’esprit, de la malice, de la volonté… Nous l’avons accompagnée comme nous avons pu durant ses 3 ans de crèche, Très vite je me suis aperçue que Mathilde avait des difficultés de préhension et de motricité, le chemin a été long et douloureux pour Gilbert et Joëlle, quel courage il faut pour ouvrir les portes… Merci pour ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *